KODIAK, ALASKA – Les masques de la collection Alphonse Pinart

L'ensemble de nos produits sont réservés exclusivement à nos adhérents.
Vous pouvez via notre formulaire PDF en pièce jointe ci-dessous faire votre commande de produits en choisissant le sujet correspondant.

KODIAK, ALASKA – Les masques de la collection Alphonse Pinart

Prix : 50,00

Catégories : ,

Description

Intrépide et érudit, Alphonse Pinart effectue son premier voyage en Alaska en 1871-1872, région encore marquée par la colonisation russe et qui vient d’être vendue aux Etats-Unis en 1867. Arrivé avant que le processus d’acculturation n’estompe les coutumes des autochtones, Pinart assiste aux cérémonies des grands festivals, aux rites chamaniques, recueille mythes, récits populaires ainsi qu’une collection d’objets traditionnels et surtout une exceptionnelle série de masques.

Kodiak, Alaska présente une centaine de ces œuvres, parmi les plus représentatives de traditions aujourd’hui disparues. Une très belle iconographie, la retranscription de notes de terrain, les textes de spécialistes internationaux permettent de découvrir la richesse de cette culture du Grand Nord.

Ce livre a été publié à l’occasion de l’exposition homonyme, présentée du 6 novembre 2002 au 20 janvier 2003 au musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie. Les pièces exposées provenaient des collections du Muséum national d’histoire naturelle-musée de l’Homme, des Musée Pierre Le Grand d’anthropologie et d’ethnographie de l’Académie des sciences de Russie et Musée russe d’ethnographie à Saint-Pétersbourg, enfin et surtout du Château-musée de Boulogne-sur-Mer.

Cette dernière, la plus riche de toutes, sort indemne du désastre des deux guerres mondiales ; en 1947 le musée de l’Homme en emprunte les principaux masques à l’occasion du Congrès international des américanistes, prêt qui durera jusqu’en 1950. En 1957 paraît la première publication consacrée à la collection (Les masques eskimo et aléoutes de la collection Pinart, Évelyne Lot-Falck, Journal de la Société des américanistes). L’ouverture en 1990 de la section Alaska passe presque inaperçue. En 1994-1995, le Français Jean-Loup Rousselot, directeur adjoint du Musée d’ethnographie de Munich, conservateur des collections arctiques et nord-américaines, entreprend le catalogue raisonné ; quelques pièces seront montrées à Paris, à l’occasion du cinquantième anniversaire de la création  des EPF, lors de l’exposition “L’aventure polaire, cinq siècles de présence française”; ainsi le rappelle Françoise Poiret, conservateur du musée de Boulogne: En 1996, le Centre d’expéditions polaires (sic) met à l’honneur Alphonse Pinart lors d’une exposition consacrée au rôle de la France dans les explorations polaires (page 196).

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Ouvrage collectif sous la direction d’Emmanuel Deseveaux.

Octobre 2002, Éditions Adam Biro (28 rue de Sévigné, 75004 Paris).

Relié, aspect toilé sous jaquette illustrée, 22,8 x 28,6 cm, 243 photos dont 97 en couleurs et pleine page, 1 carte, 1 tableau, lexique, bibliographie. 256 pages.

ISBN 2-87660-363-2.

DÉCOUVRIR D’AUTRES SUJETS

LE BUREAU

Le bureau se compose du président de l’association, d’un trésorier et d’un secrétaire, assistés d’adjoints, tous élus par le conseil d’administration parmi ses membres.

LES RÉUNIONS RÉGIONALES

Chaque membre de l’AMAEPF a la possibilité d’organiser une réunion dans sa région. C’est l’occasion pour les adhérents de se retrouver et de perpétuer ce lien austral amical si singulier.

LIENS POLAIRES

Une sélection de liens externes qui dirigent vers des sites ou des documents relatifs aux terres australes et polaires et qui nous semblent intéressants.

Vous souhaitez nous contacter ?