Naufragés dans les 40e rugissants (1820-1831), le naufrage du cotre Princess of Wales, deux ans aux îles crozet

L'ensemble de nos produits sont réservés exclusivement à nos adhérents.
Vous pouvez via notre formulaire PDF en pièce jointe ci-dessous faire votre commande de produits en choisissant le sujet correspondant.

Naufragés dans les 40e rugissants (1820-1831), le naufrage du cotre Princess of Wales, deux ans aux îles crozet

Prix : 13,00

Catégories : ,

Description

Ce récit de naufrage aux îles Crozet s’inscrit parfaitement dans l’abondante littérature qui s’est épanouie du XVIIIe siècle à la fin du XIXe, avec les aventures de Selkirk mises en page par Defoe, les écrits de Jules Verne inspirés du naufrage de Reynal (1), ceux de Lesquin et Nunn, les tragédies du Tamaris et du Strathmore, la vie aventureuse du sanguinaire capitaine Fuller à laquelle peuvent s’assimiler les exploits plus pacifiques des frères Rallier du Baty. Tous les ingrédients d’un bon naufrage sont réunis : des marins d’origine modeste, adolescents robustes et chanceux, WASP (2) imprégnés de la Bible qui est leur référence et leur recours, face aux épreuves qui évidemment ne les ménagent pas. Les carnets de Charles M. Goodridge né en 1796 dans le Devonshire, ont été rédigés à son retour à Londres, l’aventurier n’avait alors que 36 ans.

La première édition, datée de 1832 donc, fut imprimée à Exeter et publiée « à compte d’auteur » par Hamilton et Adam à Londres. Quinze ans plus tard, W.C. Featherstone à Londres, publiait toujours dans les mêmes conditions, la 6e édition qui fut celle utilisée par Jean-Claude Bousquet (3) pour sa traduction et son adaptation dans la collection Paulsen (4). Contrairement aux marins ou passagers de l’Aventure, du Tamaris ou du Strathmore bloqués sur leur caillou, Goodridge âgé de 24 ans lors de son naufrage à bord du Princess of Wales le 17 mars 1821 sur les rochers de l’île de l’Est, aura navigué pendant plus d’un an autour des îles Crozet. Dans son récit, il va s’attacher à décrire le quotidien, tel que la confection des vêtements, l’art d’accommoder les animaux disponibles, les accidents domestiques… c’est un témoignage de haute valeur recoupé par les autres textes connus. Rien, par contre, sur les sites visités que l’on puisse identifier, à croire que ces équarrisseurs d’animaux étaient insensibles à leur environnement. Une grande page est celle du sauvetage par la Philo commandée par Isaac Perceval. Cela ne s’invente pas. Notre naufragé ainsi sauvé, va effectuer la tournée des districts austraux : Amsterdam, Saint-Paul, puis sera entraîné jusqu’en Terre de Van Diemen, la Tasmanie d’aujourd’hui. Le récit pourrait s’arrêter là. Mais l’auteur reprend un second souffle pour nous détailler sa nouvelle vie pleine d’avatars qu’il forge et résout avec ténacité. Il va notamment devenir patron du ferry qui transborde les moutons d’une rive à l’autre de Hobart. Là encore, impossible d’inventer dans cette cascade d’aventures rocambolesques advenues en tout juste dix ans. Mais notre infatigable voyageur, devenu jeune auteur londonien en quête de notoriété et de crédibilité, en rajoute une couche par le truchement de JeanClaude Bousquet et de son éditeur : une longue annexe de compilation d’articles de presse nécessairement élogieux que l’on pourrait estimer superflus. Mais finalement, ces déclarations publicitaires pimentent l’ensemble de l’ouvrage d’un label d’authenticité et d’un parfum so british que ne renierait pas la Royal Ge ographic Society of London dont l’auteur aurait probablement souhaité être membre junior. Ouvrage à lire dans un fauteuil Club avec une cup of tea. CQFD. (1) F.E. Reynal (1830-1898) – Les naufragés des Auckland récit du naufrage du Grafton en 1864. Publié par La Table Ronde (2011). (2) White – Anglo-Saxon – Protestant
(3) Une première traduction partielle provenant de cette édition, a été présentée par Pierre Rolland, ancien adsup, dans la revue TAAF n° 52-53, 1970. (4) Le pire voyage au monde (Antarctique 1910-1913) par Apsley Cherry-Garrard ; Au pays du blizzard par Douglas Mawson, etc.

Jacques Nougier

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Auteurs multiples – maquette JeanClaude Hureau

Éditions AMAEPF, septembre 2015 – 148 pages, 187 fig. (dont 130 coul.) – broché – 21 x 28 cm

ISBN 2.9512442.3.9.

DÉCOUVRIR D’AUTRES SUJETS

LE BUREAU

Le bureau se compose du président de l’association, d’un trésorier et d’un secrétaire, assistés d’adjoints, tous élus par le conseil d’administration parmi ses membres.

LES RÉUNIONS RÉGIONALES

Chaque membre de l’AMAEPF a la possibilité d’organiser une réunion dans sa région. C’est l’occasion pour les adhérents de se retrouver et de perpétuer ce lien austral amical si singulier.

LIENS POLAIRES

Une sélection de liens externes qui dirigent vers des sites ou des documents relatifs aux terres australes et polaires et qui nous semblent intéressants.

Vous souhaitez nous contacter ?