LE VERSANT DU SOLEIL.

L'ensemble de nos produits sont réservés exclusivement à nos adhérents.
Vous pouvez via notre formulaire PDF en pièce jointe ci-dessous faire votre commande de produits en choisissant le sujet correspondant.

LE VERSANT DU SOLEIL.

Prix : 100,00

Description

Dans le numéro 44 de la Lettre (p.35-36), la qualité des livres édités par Michel Guérin a déjà été signalée. Mais ce n’est pas le seul amour des beaux livres qui nous incite à présenter cette splendide réédition de l’autobiographie de Frison-Roche, enrichie de 644 illustrations. Coïncidence curieuse, elle nous est parvenue le jour où l’auteur s’est  “envolé” par-delà les cimes.

Frison a signé au moins trente-cinq livres, trois seulement traitent de l’Arctique – Laponie dans Le rapt (1962) et La dernière migration (1965), l’arctique canadien (Peuples chasseurs de l’Arctique, 1966, en collaboration avec Pierre Tairraz) – autant ont pour cadre le Canada dont Nahanni (1969) et Les seigneurs de la faune canadienne (1975). Pourquoi alors évoquer ici ce journaliste, reporter, guide de haute montagne, moniteur de ski, paysan, romancier, correspondant de guerre qui a attendu soixante-dix ans pour entreprendre l’écriture de sa vie, avec le recul de celui qui n’a plus rien à prouver? La raison en est que, tout comme PEV et Théodore Monod, Frison-Roche, a suscité de nombreuses vocations. Vocations de sahariens et d’alpinistes. Or l’amour des déserts, celui des hautes altitudes conduit souvent à celui des hautes latitudes, à celui d’une recherche d’absolu, de pureté, dans des paysages dépourvus de végétation, où, confronté à des milieux hostiles, l’homme prend conscience de sa fragilité mais aussi de capacités qu’il n’aurait autrement peut-être pas soupçonnées. Cela conduit certains à l’ascèse. Frison a beaucoup fréquenté les déserts mais, à l’inverse de certains polaires, ce sont les déserts chauds qui l’ont mené aux déserts froids; peu importe, la quête est la même.

Impossible de résumer en quelques lignes les 824 pages nécessaires à l’évocation de sept vies : paysan, reporter, résistant, père de famille, guide, aventurier, romancier. Si l’écrivain-voyageur est une espèce répandue chez les anglo-saxons, elle ne comporte que quelques représentants français, parmi eux Frison fut l’un des meilleurs. Ses succès ne lui ont pas fait perdre humour et lucidité ; ainsi parlant de l’un de ses métiers : Etre grand reporter (…) c’est aussi, bien souvent parler de choses que l’on ne connaît pas et devoir les expliquer clairement au grand public.  Ici et là on lui pardonnera donc quelques petites erreurs telle celle des “bois cornus” des rennes (les bois sont osseux, les cornes de la kératine, erreur retrouvée dans plusieurs dictionnaires).

Découvrir le parcours parfois imprévu de cet homme est un régal auquel il ne faut pas résister.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Roger Frison Roche. Réédition illustrée, novembre 1999, Editions Guérin (Chamonix), 2 tomes, reliés et toilés avec photos enchâssées, signet, 23,5×24 cm. Tome 1: 1906-1943, 396 pages, 317 illustrations N&B. Tome 2 : 1943-1981, 428 pages, 317 illustrations. Table des illustrations à la fin de chaque volume, bibliographie à la fin du second volume.

livré en coffret cartonné

ISBN 2-911755-17-0.

DÉCOUVRIR D’AUTRES SUJETS

LE BUREAU

Le bureau se compose du président de l’association, d’un trésorier et d’un secrétaire, assistés d’adjoints, tous élus par le conseil d’administration parmi ses membres.

LES RÉUNIONS RÉGIONALES

Chaque membre de l’AMAEPF a la possibilité d’organiser une réunion dans sa région. C’est l’occasion pour les adhérents de se retrouver et de perpétuer ce lien austral amical si singulier.

LIENS POLAIRES

Une sélection de liens externes qui dirigent vers des sites ou des documents relatifs aux terres australes et polaires et qui nous semblent intéressants.

Vous souhaitez nous contacter ?