ÎLES SAINT-PAUL ET AMSTERDAM

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Histoire de l’île d’Amsterdam
Le 18 mars 1522, DE El Cano compagnon de Magellan découvre l’île d’Amsterdam. Willende Wlaming fut en 1696 le premier navigateur à y débarquer. Le pavillon français ne sera hissé sur l’île qu’en 1843 par Martin Dupeyrat, capitaine du bâtiment de commerce « L’Olympe ».

Informations Géographique

Les îles Saint-Paul et Nouvelle-Amsterdam, ou Saint-Paul et Amsterdam, forment un district des Terres australes et antarctiques françaises composé des îles Saint-Paul et Amsterdam distantes l’une de l’autre de 91 km. Ce district est situé dans le Sud de l’océan Indien à l’extrémité sud-ouest de la plaque australienne, à environ 1 325 km au nord-nord-est des îles Kerguelen. La population est d’environ 25 personnes en hiver, et 50 personnes en été.

Les deux îles sont de tailles très différentes, en effet l’île Amsterdam a une superficie de 58 km2 contre 8 km2 seulement pour l’île Saint-Paul.

Toutes deux sont des volcans actuellement inactifs, partie émergée d’un étroit plateau continental entouré de fonds de plus de 3 000 mètres. L’île Saint-Paul est caractérisée par un grand cratère central où la mer a pénétré. La dernière éruption qui s’y est produite date de 1792.

Le climat est de type océanique tempéré mais très venteux. Situées au-dessus de la zone dite de convergence antarctique, séparation des eaux chaudes de l’océan Indien et froides de l’océan Austral, les îles ne connaissent pas de neige ou de gelée.

Aucune population résidente ne vit sur ces îles mais une base scientifique permanente, la base Martin-de-Viviès, est installée sur Amsterdam et accueille sans discontinuer depuis 1949 des missions successives qui comptent entre 23 et 35 personnes selon la saison. Il n’y a en revanche pas de présence humaine permanente sur l’île Saint-Paul, qui n’est visitée que lors de brèves expéditions scientifiques ou écologiques.

Les deux îles sont protégées au sein de la Réserve naturelle nationale des Terres australes françaises. Cette protection couvre tant leurs espaces terrestres que leurs eaux territoriales respectives.

> Consulter la carte de ÎLES SAINT-PAUL ET AMSTERDAM au format PDF

ACTIVITÉS SCIENTIFIQUES


Les activités scientifiques sont assurées par les VATs
Biologie animale (CEBC, CNRS, Chizé)
Bilogie végétale (Muséum d’Histoire Naturelle de Paris ?)
Magnétisme terrestre (EOPG, CNRS, Strasbourg)
Physico chimie de l’atmosphère (LSCE, CNRS-CEA,
Gif sur Yvette)
Sismologie (EOPG, CNRS, Strasbourg)

PROMENADES


Promenade sur Amsterdam
> Voir le PDF
Promenade sur St Paul
> Voir le PDF

ÎLES SAINT-PAUL ET AMSTERDAM

LIENS ÎLES SAINT-PAUL ET AMSTERDAM


De nombreux liens à découvrir

> En savoir plus